Partager :

Le Forum « Bo’harim Ba’haïm », qui regroupe des familles endeuillées par le terrorisme ont exprimé leur colère vis-à-vis de Karine Elharrar (Yesh Atid) nouvelle présidente de la commission d’organisation de la Knesset. Celle-ci a fait annuler un débat sur une proposition de loi visant à déchoir de la citoyenneté israélienne les terroristes arabes israéliens, ceux qui auront reçu de l’argent de la part de l’Autorité Palestinienne ainsi que ceux qui ont pris part aux lynchages et tentatives de lynchage contre des Juifs durant ces dernières semaines.

Cette proposition de loi était pourtant signée par des députés d’une majorité de partis représentés à la Knesset – y compris Yesh Atid.

Le Forum « Bo’harim Ba’haïm » accuse Karine Elharrar et son parti Yesh Atid d’avoir fait capoter cette initiative afin de ne pas se mettre à dos actuellement les deux partis arabes, qui soutiennent les terroristes, mais avec lesquels Yaïr Lapid et la gauche sont prêts à former une coalition.

Devorah Gonen, de Lod, dont le fils Dany hy »d a été assassiné il y a quelques années a violemment réagi : « On nous laisse tomber ! Il y a à peine quelques jours, ici, Yigal Yehoshoua a été lynché à mort de manière atroce, et désormais, ceux qui voudront suivre l’exemple de ses assassins doivent se réjouir ! Ils savent qu’ils recevront une double récompense pour leurs actes : un salaire de la part de l’Autorité Palestinienne et le maintien de leur citoyenneté israélienne avec tous les droits et avantages qui en découlent ».

Source : LPH (Copyrights)

Partager :