Partager :
VOITURE. Pour un peu plus de deux bitcoins, il sera tout a fait possible d’acheter un modèle haut de gamme du constructeur de voitures électriques Tesla qui a ouvert récemment un pont de vente à Tel-Aviv.
Tesla a ouvert mardi sa première station de charge rapide Supercharger pour véhicules électriques au centre commercial Azrieli à Tel-Aviv, a rapporté le site économiques Globes. La société prévoit d’ouvrir trois autres stations Supercharger en 2021, dédiées aux clients de Tesla, à Haïfa, Beersheva et Eilat.
La Tribune : « Une annonce loin d’être anodine, dans le débat sur la valeur d’usage du bitcoin en tant que monnaie, et non comme un actif purement spéculatif comme pointent ses détracteurs.

Tous les actifs ne sont pas entraînés dans la même spirale du doute de l’après-Covid. C’est le cas par exemple du bitcoin, cette cryptomonnaie basée sur le système décentralisé de la blockchain, et pour laquelle le tweet d’un influenceur suffit à doper son cours.

Profitant de l’annonce faite par Elon Musk que les achats de Tesla pourraient désormais être effectués avec la première cryptomonnaie, le prix à l’unité du bitcoin s’appréciait de 3,8%, à 56.508 dollars à 12H20 à Paris. Avec une capitalisation qui a dépassé le trillion de dollars fin février, la tendance positive se maintient au long cours.

« Vous pouvez maintenant acheter une Tesla en bitcoin », a lancé le patron du constructeur de véhicules électriques sur son compte Twitter.

En faisant une telle annonce, Elon Musk compte ainsi déjouer les détracteurs qui pointent un placement purement spéculatif.

Partager :