Partager :

Le service de paiement digital de Apple va commencer à fonctionner en Israël à partir de mercredi prochain.

Les propriétaires d’iPhone pourront payer dans la plupart des magasins physiques via l’application de paiement Apple Pay.

Une méthode de paiement qui fonctionne en approchant le smartphone du terminal de paiement tout en mettant le doigt sur la « touch ID », le bouton principal sous l’écran.

La décision d’Apple d’entrer en Israël découle du déploiement de l’infrastructure de paiement EMV, (Europay, MasterCard & Visa). Celui-ci permet l’utilisation de méthodes de paiement avancées telles que les portefeuilles numériques.

En 18 mois, il y a eu un bond significatif dans le déploiement de cette norme. En effet, 50% des entreprises israéliennes travaillent actuellement avec la norme EMV par rapport à 2019.

L’accélération de l’adoption de la norme EMV en Israël a surpris Apple.

Aux États-Unis, il a fallu une décennie pour que la plupart du pays passe à l’utilisation de cette méthode.

La société Apple se dit « optimiste » quant au taux de pénétration du service en Israël, à la lumière de la tendance du public israélien à adopter l’innovation.

Apple va également étendre ce service aux sites israéliens de vente en ligne.

En Israël la part de marché d’Apple parmi les propriétaires de téléphones portables est estimée à 30%.

La multinationale américaine compte également signer des accords avec les banques de l’Autorité palestinienne dans les semaines à venir.

Le service de paiement d’Apple a commencé à fonctionner en 2014 et opère dans 55 pays sur la base d’accords avec quelque 9.000 banques dans le monde. Le géant de la technologie ne publie pas de données officielles sur le nombre d’utilisateurs du service, mais la société de recherche Statista a estimé leur nombre à 500 millions en septembre 2020.

i24News (Copyrights).

Partager :