Partager :

La Ramon Foundation et le ministère des Sciences et des technologies ont annoncé la nature des expériences qui pourraient être réalisées par l’astronaute israélien Eytan Stibbe dans la cadre de « la mission israélienne Rakia » qui se déroulera au sein de la Station spatiale internationale (ISS).

Ces expériences intégreront la mission Ax-1 d’Axiom Space, toute première mission privée au sein de l’ISS. Elle devrait débuter au début de l’année prochaine.

Placé sous le commandement de Michael Lopez-Alegria, un astronaute américano-espagnol qui est également vice-président d’Axiom Space, ce sera le tour premier équipage privé de l’histoire à vivre et à travailler à bord de la Station spatiale internationale. L’équipe reste tributaire de l’approbation de la NASA et de celle de ses partenaires internationaux au sein de l’ISS.

Le 23 décembre 2020, la Ramon Foundation avait émis un appel en direction des scientifiques, chercheurs et entrepreneurs israéliens, leur demandant de soumettre leurs propositions concernant les expérimentations qui seraient menées à bord de la Station spatiale internationale – sous réserve d’approbation de la NASA – dans le cadre de la mission Rakia, à laquelle participera l’astronaute Stibbe, qui devient ainsi le second Israélien à s’aventurer dans l’espace.

Parmi les expérimentations choisies, celle proposée par la compagnie d’électricité israélienne en collaboration avec StoreDot. Ainsi, la performance d’une batterie innovante au lithium-ion va être testée dans des conditions d’apesanteur. Une expérience qui a obtenu le feu vert de la NASA mais qui attend encore d’autres approbations, a précisé une porte-parole de la Ramon Foundation.

D’autres projets de recherche retenus par la commission comprennent :

• L’étude d’une nouvelle génération de costumes protégeant des radiations

• Un laboratoire avancé qui permettra aux chercheurs de mener des expérimentations à distance calibrées, depuis la Terre

• Le déploiement d’un drone qui pourrait assumer des tâches quotidiennes, comme transporter des objets et prendre des photographies

• L’étude de l’impact de l’absence de gravité sur la culture des cellules, un projet dirigé par Aleph Farms, une start-up qui fabrique de la viande directement à partir des cellules de bétail

• et un « humus de l’espace », soit la culture de pois chiches dans l’espace.

 

Times of Israel (Copyrights)

Partager :