Economie. Les annonces du Gouverneur de la Banque d’Israël, Amir Yaron.

Par |2021-05-03T07:42:49+02:00mai 3rd, 2021|Catégories : ECONOMIE|
Partager :

La Banque d’Israël maintient son taux malgré une reprise économique « rapide ».

Selon Amir Yaron, fin 2022, la croissance ne devrait être inférieure que de 1,4 % à ce qu’elle était avant la pandémie, « annulant » l’impact du coronavirus sur le PIB.

La Banque d’Israël a laissé ses taux d’intérêt à court terme inchangés lundi, pour la huitième réunion consécutive de son comité monétaire, alors que le pays montre des signes de redressement « rapide » de la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus, grâce à une campagne de vaccination sans précédent dans le monde.

« L’économie israélienne se redresse à un rythme rapide, après la sortie du troisième confinement », a déclaré la banque centrale dans un communiqué. « L’efficacité du programme de vaccination a entraîné une forte baisse des taux de morbidité et a permis un large assouplissement des limitations d’activité. »

L’économie israélienne s’est contractée de 2,6 % en 2020, mais a surpassé les nations de l’OCDE, où la contraction moyenne était de 5,5 %. La croissance économique devrait bondir cette année, la Banque d’Israël prévoyant une hausse de 6,3 % du PIB pour 2021. En 2022, la banque centrale prévoit une croissance du PIB de 5 %.

« La signification de cette croissance est que le niveau du PIB à la fin de 2022 ne devrait être inférieur que d’environ 1,4 % au niveau prévu avant la crise, de sorte qu’à la fin de 2022, l’économie israélienne devrait avoir presque entièrement annulé l’impact de la crise sur le niveau du PIB », a déclaré Amir Yaron, le gouverneur de la Banque d’Israël, lors d’une conférence de presse lundi.

https://fr.timesofisrael.com

L
Partager :
Aller en haut