Partager :

L’économie technologique du pays a continué à prospérer, même quand les travailleurs ont déplacé leurs bureaux à leur domicile, installant des postes de travail dans leur cuisine et leur salon et travaillant sur leur ordinateur portable avec leurs enfants et leurs animaux domestiques qui gambadaient autour d’eux.

Les exportations, hors diamants, ont continué à croître en 2020 et ont augmenté de 1,9 % malgré la baisse du commerce mondial, principalement en raison de la croissance rapide des ventes de services technologiques. La demande de produits de sécurité numérique et de sécurité des données a bondi, le monde ayant déplacé ses activités régulières en ligne en raison de la pandémie.

« Les exportations ont joué un rôle clé dans l’atténuation des effets de la crise sur l’économie », a déclaré la Banque d’Israël dans son rapport annuel 2020. Les exportations de services avancés, ou en d’autres termes les exportations de technologies, « ont été marquées par une demande mondiale élevée, qui est restée forte, en particulier dans les domaines dans lesquels Israël est spécialisé ».

Contrairement à d’autres secteurs touchés par la pandémie dans lesquels une présence physique est nécessaire pour fonctionner, comme les restaurants et les hôtels, l’industrie technologique a pu déplacer ses activités en ligne et poursuivre son travail presque sans interruption.

Les accords, les fusions, les SPACS, les levées de fonds ont tous été conclus à distance, et le secteur a généralement prospéré, les entreprises technologiques atteignant des valorisations record et les sociétés levant d’énormes sommes d’argent lors de tours d’investissement.

Les entreprises technologiques israéliennes ont levé un montant record de 9,3 milliards de dollars auprès des investisseurs en 2020, et ont connu un premier trimestre 2021 record, en levant un montant massif de 5,5 milliards de dollars, soit plus du double des sommes levées à la même période un an plus tôt et 89 % de plus que les fonds levés au quatrième trimestre 2020, selon un rapport d’IVC-Meitar.

IsraelValley et Times.

Partager :