Partager :

EIT Hub Israël, une organisation créée en 2019 pour mettre en relation les écosystèmes technologiques israélien et européen a publié une étude.

Un examen de l’activité des entreprises israéliennes en Europe montre que plus d’un tiers d’entre elles proviennent du secteur des technologies de l’information et des logiciels, et les autres de l’internet, des télécommunications, du biomédical et des technologies propres.

En Allemagne, par exemple, 240 start-ups israéliennes fournissent de l’emploi à 3 135 Allemands ; en France, on compte 183 entreprises employant 1 985 personnes.

Ces deux pays et le Royaume-Uni emploient 55 % de l’ensemble des travailleurs des start-ups israéliennes en Europe, selon les données.

Quarante-neuf pour cent de toutes les start-ups opérant dans l’UE mènent des activités de vente et de marketing localement et 15 % ont des opérations de recherche et de développement, selon les données.

Les auteurs de l’étude ont également mené des entretiens approfondis avec des start-ups opérant en Europe, qui ont montré que 37 % d’entre elles prévoient une croissance pour l’année à venir.

Seize pour cent des startups ont bénéficié d’une aide de l’UE pour mettre en place et développer leurs activités. Les principales raisons qui les ont poussées à s’installer en Europe sont l’attrait du marché pour leurs produits, la proximité des clients, la législation, les programmes de soutien et les partenaires de l’UE.

(Times of Israel)

Partager :