Partager :

Un article de gillespudlowski.com (Copyrights). « Hakosem » :  le magicien. Créé par la joyeuse équipe à qui l’on doit le  bel ouvrage sur la route du houmous récemment évoqué ici, ce fast-food chic avec sa terrasse, son comptoir, où l’on prend sa commande, constitue la « Rolls » ou, si l’on préfère, le temple du genre. (Shlomo HaMelekh St 1, Tel Aviv-Yafo).

Tout ici est dédié au pois chiche, servi en purée (houmous), boulette épicée (falafel), avec ou sans tehina (pâte de sésame), plus des ingrédients délicieux (shawarma, schnitzel – c’est à dire escalope de volaille aplatie et panée -, aubergine frite). Le houmous est conçu ici comme un accompagnement, un plat véritable, un sandwich ou un à côté.

C’est généreux, savoureux, servi avec prestance et promptitude. On accompagne son houmous classique (avec œufs durs) ou avec shawarma ou schnitzel plus falafel d’une citronnade à la grenade.

On glisse encore sur l’accompagnement de salade verte, de fenouil, de riz aux pois chiches… C’est peu cher d’autant que tout se partage aisément. On se laisse vite aller à faire connaissance avec ses voisins. Glissons que la gente francophone y est fort bien représentée.

Pas de desserts, mais on sort de là largement repu. Quoique pour les fous de sucré, « la crèmerie de l’éclair » est toute voisine – on vous en parle vite.

Un article de gillespudlowski.com (Copyrights).

 

Partager :