Partager :

ISRAELVALLEY. Le cours du bitcoin a de nouveau dépassé 60.000 dollars (50.420 euros) dimanche, confirmant le regain d’intérêt des investisseurs pour la plus connue des cryptomonnaies, dont l’offre reste limitée.

IsraelValley, depuis la création du Bitcoin, a consacré un nombre d’articles impressionnants sur cette cryptomonnaie. Les deux fils du fondateurs d’IsraelValley ont fondé « Bits of Gold » à Tel-Aviv, qui est pratiquement depuis sa création, la première place d’échanges du bitcoin (légale et éthique) en Israël.

En lisant les articles d’IsraelValley, les lecteurs ont pu décider si le bitcoin était une monnaie légale où pas, quels sont les avantages et limites du bitcoin. Et s’il fallait en acheter… où pas. Certains lecteurs ont acheté des bitcoins, sur la base d’informations équilibrées, lorsqu’ils valaient que $600. Ils sont à présent très riches lorsqu’ils ont acheté une poignée de bitcoins… juste pour essayer. (DR)

Selon : fr.news.yahoo.com

« Un bitcoin s’échangeait contre 59.450 dollars dimanche vers 07h15 GMT sur la plate-forme Bitstamp après un pic à 60.979 dollars. Samedi, son cours a atteint 61.222,22 dollars, tout près du record du 13 mars (61.781,83 dollars).

La valeur du bitcoin a progressé de 116% depuis son plus bas du 4 janvier à 27.734 dollars, profitant notamment de l’annonce par le président américain, Joe Biden, d’un plan de relance de 1.900 milliards de dollars, qui a incité des investisseurs à acheter des cryptomonnaies pour se protéger contre une éventuelle poussée inflationniste.

Justin d’Anethan, directeur des ventes de la société spécialisée dans les actifs numériques Diginex à Hong Kong, explique que les « mineurs » de bitcoins ont réduit leurs ventes et que les réserves sur les marchés ont atteint leur plus bas niveau puis plusieurs années alors qu’un nombre croissant d’investisseurs individuels et professionnels, y compris des grandes entreprises et des fonds, s’intéressent au bitcoin.

Coinbase, la principale plate-forme américaine d’échanges de cryptomonnaies, doit s’introduire sur le Nasdaq le 14 avril. Dans des documents déposés le mois dernier auprès des autorités boursières, elle a déclaré être valorisée environ 68 milliards de dollars.

 

 

 

Partager :