Partager :

IAI vient d’achever les essais de tir réel avec le système de défense aérienne Barak à lancement vertical et au cours de ces essais, ses capacités ont été démontrées dans divers scénarios et menaces, notamment sa gamme à portée étendue (ER) a été utilisé pour engager une « cible balistique d’assaut ».

Développé par IAI, le missile Barak ER combine la capacité d’intercepter les menaces de défense aérienne jusqu’à 150 km, y compris les cibles balistiques. Il est

est équipé d’un booster, d’un moteur-fusée à double impulsion et d’un autodirecteur radar avancé. IAI a déclaré que la capacité ER a été rendue possible en ajustant les capacités de l’intercepteur et du radar multi-mission (MMR).

Le président et directeur général d’IAI, Boaz Levy, a déclaré : « L’évolution des menaces aériennes à travers le monde, combinée aux changements géopolitiques, nécessite un système de défense aérienne avancé, agile et polyvalent. Le système Barak a été éprouvé de manière opérationnelle contre d’innombrables menaces, y compris certaines des plus difficiles aujourd’hui ». « La série d’essais que nous avons achevée aujourd’hui renforce les capacités éprouvées contre un plus large éventail de menaces. La réussite de ces essais démontre une nouvelle fois la robustesse de ce système, qui repose sur l’innovation, les capacités technologiques et les décennies d’expérience d’IAI dans le développement de systèmes de défense aérienne.

« La combinaison de plusieurs intercepteurs dans un lanceur unifié et la modularité inhérente du système BARAK constituent une réponse optimale pour le futur champ de bataille, offrant aux forces une agilité et une flexibilité opérationnelles sans précédent. »

Source : Air Force Technology & Israël Valley

Partager :