Partager :

Début 2021, le fonds Masdar basé à Abou Dhabi et la filiale israélienne du groupe français EDF, EDF Renewables Israel, ont signé un accord de coopération dans le secteur des énergies renouvelables.

L’accord de coopération noué en janvier 2021 entre les entreprises EDF Renewables Israel et Masdar s’inscrit dans le cadre des accords Abraham, signés en Septembre 2020, visant à développer la collaboration bilatérale entre les Émirats Arabes Unis et Israël dans divers domaines tels que la santé, le tourisme, ou encore l’énergie.

Aussi, la branche « énergies renouvelables » du fonds souverain d’Abou Dhabi Mudabala entend investir des centaines de millions de dollars dans des projets relatifs aux énergies renouvelables en Israël.

Présent en Israël depuis 2010, EDF Renewables Israel travaille d’ores et déjà sur une vingtaine de projets dans le secteur de l’énergie solaire. Il a par ailleurs investi plus de 900 millions de dollars dans le développement de champs d’énergie solaire qui permettent de fournir à l’heure actuelle 383 MW au réseau national.

Ce nouvel accord de coopération devrait donc faire de Masdar un partenaire stratégique de la filiale d’EDF et permettre d’optimiser la performance des projets en cours, mais aussi de déployer les activités dans le champ de l’énergie solaire en Israël (stockage, technologies d’énergie solaire en lien avec l’agriculture, éoliennes, etc.).

Selon le ministre de l’Energie israélien, Yuval Steinitz, ce partenariat devrait contribuer à positionner Israël en tant que leader de l’énergie solaire d’ici quelques années. En juin 2020, Yuval Steinitz avait d’ailleurs annoncé la mise en place d’un plan ayant pour objectif de porter à 30% la proportion d’électricité produite à partir de sources renouvelables d’ici 2030, contre 5% aujourd’hui.

Auteur : Auriane Djian, chargée de mission scientifique au sein du Service de coopération scientifique et universitaire de l’Institut français d’Israël.

diplomatie.gouv.fr

Sources :

En savoir plus :

Partager :