Partager :

Qui est la francophone qui se présente aux prochaines élections ?

Emilie Moatti, francophone née à Netanya, activiste pour la justice sociale et commentatrice politique, est elle troisième sur la liste du Parti travailliste, en position éligible (le Labor pourrait remporter 7 sièges).

Compagne de Daniel Shek (1), ancien ambassadeur d’Israël à Paris, elle est âgée de 41 ans. Elle a étudié à la Sorbonne à partir de 2003 et a travaillé en tant que productrice et porte-parole du Festival du cinéma israélien de Paris, rapporte le site de l’Institut pour la traduction de la littérature hébraïque.

Emilie Moatti s’est impliquée dans deux projets de gauche pour la paix : la Geneva Initiative, qui promeut une solution à des États ; et la Israeli Regional Initiative, en faveur d’une « alliance régionale avec les pays arabes pour un avenir sûr et prospère pour Israël et la région ».

Elle est membre du conseil d’administration de WePower, ONG féministe qui vise à l’intégration des femmes dans le spectre politique municipal et national.

Elle a reçu le prix du ministère de l’Éducation pour son premier roman, Blue Marks, publié en 2018 et dont l’histoire se déroule à Paris. (Times of Israel)

(1) Daniel Shek, né le 16 juin 1955 en Israël, est un diplomate israélien. Il est ambassadeur d’Israël en France entre le 18 septembre 2006 et le 3 décembre 2010, poste auquel il a remplacé Nissim Zvili et auquel lui a succédé Yossi Gal.

Partager :