Partager :
60 millions de dollars. C’est la somme que souhaite allouer Israël à un projet visant à fabriquer un ordinateur quantique. Le ministère de la Défense et de l’Innovation reçoit actuellement des offres de multinationales, d’entreprises israéliennes et d’universités pour la conception et la fabrication d’un ordinateur quantique de 30 à 40 qubits.

Les ordinateurs quantiques n’utilisent par les traditionnels bits, d’une valeur binaire de O ou 1, mais sont construits autour de « quantum bits », ou qubits. Chaque qubit se compose d’une superposition de deux états de base qui correspondent à des amplitudes de probabilité pouvant interférer les unes avec les autres. En augmentant le nombre de qubits, on augmente exponentiellement la puissance de calcul de l’ordinateur quantique.

Le gagnant de cet appel d’offres devrait débuter ses travaux avant la fin de l’année. « Nous voulons être dans la partie », a déclaré  Aviv Zeevi, vice-président de l’Authority’s Technological Infrastructure Division. « Nous devons être au moins à un niveau raisonnable pour être en mesure de développer » différents types de produits et les logiciels associés avec de l’informatique quantique.

Israël est réputé pour ses connaissances dans les nouvelles technologies et abrite plusieurs entreprises technologiques valorisées à plus d’un milliard de dollars. Mais il n’y a qu’une poignée de start-up spécialisées dans l’informatique quantique, comme Classiq Technologies qui se focalise sur la partie logiciel et Quantum Machines qui développe du matériel et des logiciels.

UNE COURSE INTERNATIONALE À L’INFORMATIQUE QUANTIQUE
Ce nouveau projet fait partie d’une initiative nationale, dotée d’une enveloppe d’environ 378 millions de dollars, visant à renforcer les compétences du pays dans ce domaine. Israël rejoint ainsi la course internationale à l’informatique quantique, une des technologies émergentes les plus importantes.

Alors que les applications concrètes et pratiques liées à l’informatique quantique risquent d’arriver seulement dans plusieurs années, plusieurs Etats consacrent des sommes importantes pour mieux appréhender et développer cette technologie. La France, qui est plutôt à la traîne, a récemment dévoilé un plan d’1,8 milliard d’euros pour la technologie quantique dont près de 800 millions d’euros sont consacrés aux seuls ordinateurs quantiques. Les Etats-Unis et la Chine investissent aussi dans cette technologie.

Israël veut allouer 60 millions de dollars à la création d’un ordinateur quantique© Microsoft

SourceJFORUM.FR

Partager :