Partager :

Selon i24 News : « En Arabie saoudite, la campagne électorale israélienne est suivie de très près. « Netanyahou est le fer de lance du combat contre l’Iran. Nous sommes inquiets qu’il soit remplacé par le leader de l’opposition ».

Telles sont les déclarations de sources saoudiennes à i24NEWS. Un proche de la famille royale saoudienne affirme qu’ils suivent de très près la campagne électorale israélienne et qu’ils espèrent qu’il n’y aura pas d’alternance politique.

Cette source saoudienne affirme de plus qu’ils connaissent et apprécient le Premier ministre israélien Netanyahou et sa politique de rapprochement avec les pays du Golfe sur le dossier iranien.

Cette source a également précisé que B. Netanyahou n’était pas seulement « apprécié par le régime mais aimé. Il est incroyable, il dispose du charisme nécessaire et sait ce qu’il fait. Nous sommes très inquiets d’une éventuelle élection du chef de l’opposition et d’un changement de politique », en référence au leader de Yesh Atid, Yaïr Lapid.

Contacté par i24NEWS, le bureau du chef de l’opposition Yaïr Lapid n’a pas souhaité réagir.

Une autre source, également proche du pouvoir, a confirmé ces propos, et déclaré que la famille royale voit en Netanyahou le « fer de lance » du combat contre l’Iran, sans pouvoir l’exprimer publiquement.

« Aucun pays ne confirmera publiquement ou fera preuve d’ingérence dans les élections d’un autre pays, surtout pas nous, et surtout pas maintenant », a-t-elle précisé.

Dans ce cadre, les sources saoudiennes expliquent à i24NEWS que la peur d’une alternance politique en Israël et d’un changement de politique israélienne se renforce suite à la politique menée par les Etats-Unis après l’élection de Joe Biden, en opposition avec la diplomatie de l’administration Trump ».

Source : i24News (Copyrights)

Partager :