Partager :

Bonjour chers auditeurs de Radio J. Cette semaine je voulais vous parler de Eytan Stibbe, rencontré à Tel-Aviv, a deux pas de la Rue Rothschild.

EYTAN STIBBE. En novembre 2020, Israël annonce qu’Eytan Stibbe sera le deuxième astronaute israélien envoyé dans l’espace (après Ilan Ramon, mort lors de son unique mission en 2003).

Le président de l’Etat hébreu, Reuven Rivlin, et la Fondation Ramon, en collaboration avec le ministère des Sciences et de la Technologie, ont affirmé que l’astronaute de 62 ans devrait partir pour une mission scientifique historique sur la Station spatiale internationale. La navette spatiale sera lancée depuis la Floride fin 2021.

La société américaine Axiom Space a présenté le premier équipage « intégralement privé » qui sera envoyé sur l’ISS (Station spatiale internationale) au plus tôt en 2022. Les trois touristes de l’espace ont chacun déboursé 55 millions de dollars pour vivre leur première aventure spatiale.

Stibbe a été pilote de la Force aérienne israélienne pendant 33 ans, il a piloté des avions de combat F-16 Falcon, et durant son service il a obtenu de nombreux records au sein de la Force aérienne. Durant l’intervention militaire israélienne au Liban de 1982, il a abattu quatre appareils ennemis pendant une sortie de combat, devenant le seul pilote israélien ayant accompli une telle action. Il a obtenu le rang de Colonel.

Durant son temps dans la Force aérienne, il fut assigné à l’escadrille 117 et pilotait des F-16 sous le commandement du Colonel Ilan Ramon, qui devint plus tard le premier israélien à voler dans l’espace.

Il est un des membres fondateurs et le dirigeant de Vital Capital Fund, un fonds de capital-investissement spécialisé dans le développement dans l’Afrique subsaharienne. Cette entreprise était initialement concentrée sur l’Angola, bien qu’elle se soit récemment diversifiée vers la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Il est prévu qu’il vole dans l’espace à bord d’un vaisseau Crew Dragon dans le cadre d’une mission privée devant se dérouler en 2022, organisée par la société Axiom Space. Sa participation à SpaceX Axiom Space-1 a bien été confirmée. Le nom du segment israélien de la mission sera « Rakia », traduction en hébreu du mot ciel, et titre de l’édition des vestiges du journal de bord d’Ilan Ramon.

Axiom Space a dévoilé les noms des trois « touristes spatiaux » qui passeront une semaine dans l’espace, aux côtés des astronautes professionnels qui séjournent tout au long de l’année sur l’ISS : Michael López-Alegría, Mark Pathy, Larry Connor et Eytan Stibbe.

 

FIONA DARMON. Les sociétés israéliennes de capital-risque pensaient que la pandémie de coronavirus coulerait de nombreuses startups israéliennes. Mais le contraire s’est produit et les fonds ont afflué. Ils ont constaté que les affaires peuvent se faire sans réunions en personne.

« Au début de la pandémie, nous avons promis à toutes nos entreprises de ne pas manquer d’argent. L’idée était de leur donner 18 mois de garantie. Après 18 mois, nous évaluerons ce qui a survécu, un peu comme dans le film » War of the Worlds », et passer à autre chose», a déclaré Fiona Darmon, associé général du fonds de capital-risque JVP, lors d’un panel à la Semaine de l’innovation de Calcalist.

Selon Fiona Darmon, l’année écoulée ne s’est pas déroulée comme les gens le prévoyaient au début de la pandémie. « Il est très intéressant de regarder l’évolution de l’année écoulée », a-t-elle déclaré.

« Lorsque le mois de mars est arrivé, beaucoup de gens se sont retrouvés isolés. Nous pensions que le monde se désagrégeait autour de nous. La première chose que nous avons faite chez JVP a été de promettre aux sociétés de notre portefeuille qu’elles auraient des fonds.

Personne ne savait combien de temps la crise durerait et quelle serait l’ampleur des dommages ou comment l’économie, l’entreprise ou les clients réagiraient.

Mais finalement, quelque chose de fou s’est produit. Si vous regardez le marché, vous pouvez voir que plus d’argent est entré sur le marché. Vous pouvez voir de grosses transactions et une augmentation des actions. Cette dernière année a été une année record en termes de nombre d’investissements que nous avons menés.

 

Partager :