Partager :

« Le Gouvernement Netanyhou veut imposer un test anal en Israël ». Faux! A aucun moment le Gouvernement israélien a tenté d’imposer un test de ce type. En Chine, on en parle beaucoup…

Selon (1) : « La Chine a commencé à utiliser des prélèvements anaux pour dépister le coronavirus plus tôt cette année, principalement pour les sujets à haut risque, les personnes déjà en quarantaine et les voyageurs arrivant dans la capitale Pékin.

La procédure a été utilisée le plus largement lors d’épidémies régionales de coronavirus qui coïncidaient avec les vacances du Nouvel An lunaire en Chine.

Les scientifiques chinois ont affirmé que les tests anaux étaient plus précis que les tests nasaux ou de la gorge. Aucun autre pays n’a jusqu’à présent intégré ce type de test dans sa réponse habituelle au coronavirus.

«L’utilisation de prélèvements anaux est limitée car elle est invasive et peu pratique. Si un échantillon de selles ne peut être obtenu, un coton-tige imbibé de solution saline d’environ 2,5 centimètres de long est inséré dans l’anus, et l’échantillon est testé pour les traces actives du virus », a noté WebMD en janvier, soulignant l’inconvénient significatif de la procédure.

Le Washington Post a noté que même les sujets du Parti communiste chinois (PCC) pensaient que le test anal était « un pas trop loin dans les intrusions du gouvernement après un an et comptant sur une pandémie érodant la dignité ». Des enquêtes ont montré que la majorité des citoyens chinois ont déclaré qu’ils refuseraient la procédure, tandis que même les médecins chinois qui pensaient que les tests anaux étaient très précis ont déclaré qu’ils ne devraient être utilisés que dans des cas particuliers ».

(1) Read more https://infos-israel.news/la-chine-soumet-des-diplomates-americains-a-un-test-anal-de-coronavirus/

Partager :