Partager :

Des responsables israéliens auraient envoyé la semaine dernière une demande à l’Autorité palestinienne et au Waqf musulman de Jérusalem pour que le gouvernement israélien soit autorisé à ouvrir une station de vaccination contre le coronavirus sur le mont du Temple, mais cette demande a été rejetée.

La station était destinée à vacciner principalement les fidèles palestiniens se rendant sur place. Le Waqf est une autorité religieuse affiliée à la Jordanie qui administre les sites religieux musulmans à Jérusalem, dont la mosquée Al-Aqsa dans la Vieille Ville.

Selon un reportage de la chaîne publique Kan (en hébreu), mercredi, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s’est opposé à cette idée car, selon lui, cette loi permettrait à Israël de prendre pied dans le périmètre de la mosquée Al-Aqsa. La mosquée, située sur le mont du Temple, appelé en arabe « Haram al-Sharif » [Noble Sanctuaire], est considérée comme l’une des zones les plus sensibles du Moyen-Orient, ayant une importance centrale dans le conflit israélo-palestinien.

(Times of Israel)

Partager :