Partager :

Le ministère de la Santé a interdit mercredi la vente de tous les produits provenant de la mer Méditerranée après qu’une énorme marée noire a gravement contaminé la plupart des côtes israéliennes.

L’interdiction concerne les poissons et autres espèces marines vendus pour la consommation. Elle est entrée en vigueur immédiatement après avoir été décidée et durera jusqu’à ce que le ministère de la Santé retire l’interdiction.

La décision a été prise « à la lumière de la pollution en mer Méditerranée, sous forme, entre autres, de quantités importantes de goudron trouvées sur les plages méditerranéennes ces derniers jours », a indiqué le ministère de la Santé.

La décision était une mesure de précaution et il n’y avait aucune preuve indiquant que la consommation du poisson constituerait un danger.

Des échantillons d’organismes marins ont été envoyés aux laboratoires du ministère de l’Agriculture pour vérifier la présence de contaminants, a précisé le ministère de la Santé.

Israël a accepté mardi de débloquer la somme de 45 millions de shekels (environ 11 millions d’euros) pour traiter et nettoyer l’importante marée noire qui a frappé les côtes du pays la semaine dernière, indique un communiqué du gouvernement.

i24News (Copyrights).

Partager :