Partager :
Alors qu’Israël a commencé, ce dimanche 21 février, à déconfiner son économie, en rouvrant prudemment ses commerces, un bar de la ville de Tel Aviv s’est distingué en proposant des boissons gratuites à tous ses clients venus se faire inoculer le vaccin contre le Covid-19 entre ses murs.
Si elle paraît insolite, l’initiative, hébergée par le Jenia bar, situé dans le centre-ville de Tel Aviv, est pourtant très sérieuse. Un centre de vaccination éphémère a ainsi été organisé en partenariat avec les autorités sanitaires de la ville.
UN VERRE OUI, MAIS PAS D’ALCOOL
Pour autant, pas question pour le Jenia d’offrir du vin ou n’importe quelle autre boisson alcoolisée. Ici les boissons proposées sont toutes sans alcool par mesure de précaution médicale.
Le symbole n’en reste pas moins fort dans la mesure où les bars et restaurants du monde entier ont dû baisser le rideau pour freiner l’avancée du SARS-CoV-2.
Une situation qui a contraint beaucoup d’établissements à mettre la clé sous la porte.
Reste que dans cette crise planétaire, l’Etat hébreu a fait figure d’exception pour avoir organisé et réussi très tôt une campagne de vaccination massive de sa population.
Selon les dernières données disponibles du ministère israélien de la Santé, environ 4 millions d’habitants du pays, soit 44 % de la population, ont ainsi, à ce jour, reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid-19.
En outre, le risque de contamination au coronavirus a diminué de 95,8 % chez les personnes ayant reçu les deux doses du vaccin, a déclaré le ministère de la Santé samedi.
Néanmoins, l’Etat hébreu compte toujours quelque 2 millions de personnes qui n’ont reçu aucune dose.
UN «PASSEPORT VERT» MIS EN PLACE
Dans ce contexte, les autorités ont donc décidé de mettre en place un laissez-passer spécifique, un document appelé communément «passeport vert».
Concrètement, les personnes ayant reçu deux doses de vaccin il y a plus d’une semaine ou ceux ayant guéri du Covid-19 avec une immunité jugée suffisante se voient remettre une sorte de passeport sanitaire affiché sur une application du ministère de la Santé.
Ce faisant, seules ces personnes ont accès aux établissements de loisirs comme les salles de sports, les hôtels et les théâtres.
Toutefois, le port du masque et les mesures de distanciation sociale restent en vigueur. Même chose pour certaines activités de groupe, comme la danse, toujours interdite, lorsque les lieux de culte doivent eux avoir une jauge réduite de moitié.

Source CNews

Partager :