Partager :
L’approvisionnement en eau potable en Israël repose principalement sur pompage des eaux souterraines (aquifères montagneux et côtiers), les eaux de surface (le Lac de Tibériade, des sources et des ruisseaux), et  l’eau de mer dessalée (la Mer Méditerranée et la Mer Rouge).
Le Ministère de la Santé est responsable de l’assurance de la qualité de l’eau potable, de manière à ce que le public obtienne de l’eau qui soit bonne à la consommation par le biais de la supervision technique sanitaire des sources d’eau, d’installations du traitement de l’eau et des systèmes d’approvisionnement des différents fournisseurs en eau.
Les normes requises pour l’assurance de la qualité sanitaire de l’eau potable, sont sans arrêt mises à jour, avec le développement de la recherche et du savoir concernant les impacts sur la santé des différents composants se trouvant dans l’eau potable.  La plupart des normes  régies par les réglementations sur la qualité de l’eau potable ont été modifiées au cours du temps dans tous les pays du monde, cela résultant de la découverte de méthodes de mesure plus précises et de la découverte des impacts sur la santé qui étaient précédemment méconnus.
En Israël, l’actualisation des réglementations au sujet de la qualité de l’eau potable a été réalisée une fois tous les dix ans. Le comité d’actualisation qui a été nommé par le directeur-général du Ministère de la Santé, a agit afin d’élever les réglementations au sujet de la qualité de l’eau potable en Israël au plus haut niveau international possible, en se basant sur le savoir scientifique le plus sophistiqué.
Parallèlement à la préparation des recommandations du comité d’actualisation des réglementations, le comité s’est également focalisé sur la préparation de la version proposée des réglementations actualisées.
Partager :