Partager :
Le Dr Dadi Segal, PDG de Panaxia Global, a déclaré : « Avoir remporté le prestigieux appel d’offres du gouvernement français aux côtés de notre partenaire, Neuraxpharm, est une grande réussite pour Panaxia. Nous sommes fiers de faire partie de l’élite des leaders mondiaux du cannabis médical sélectionnés pour le programme.Le fait que quatre produits Panaxia aient satisfait aux exigences réglementaires françaises, dont, et c’est une première, des comprimés sublinguaux, confirme bien la qualité irréprochable des produits de la société.
Nous pensons que le marché français deviendra l’un des marchés de cannabis médical les plus importants au monde et que ce sera un moteur de croissance significatif pour Panaxia. Nous sommes heureux de faire nos premiers pas là-bas et de fournir aux patients du programme des produits à base de cannabis innovants et de qualité. »
Panaxia Labs Israel Ltd, le plus grand fabricant israélien de produits à base de cannabis médical, et son partenaire, le leader pharmaceutique européen Neuraxpharm, ont annoncé avoir été sélectionnés comme fournisseurs principaux dans l’appel d’offres lancé par le gouvernement français et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dans le cadre du premier projet expérimental de ce type visant à réglementer l’industrie du cannabis à usage médical en France.
Outre l’entreprise israélienne Panaxia, trois des plus grandes entreprises mondiales de cannabis à usage médical ont été sélectionnées comme principaux fournisseurs pour le projet pilote : les sociétés canadiennes Tilray et Aurora ainsi que la société australienne Little Green Pharma.
Quatre produits finis développés par Panaxia sous la marque Naxiva-Panaxir, qu’elle partage avec Neuraxpharm France, ont été sélectionnés dans le cadre de l’appel d’offres.
Ces produits répondaient aux exigences strictes de l’ANSM en matière de produits finis.
Dans le projet pilote, Panaxia, en tant que fournisseur principal, fournira deux types d’huiles à base de cannabis contenant différentes doses de THC/CBD. De plus, en tant que fournisseur secondaire, Panaxia fournira également deux types de comprimés sublinguaux contenant différentes doses.
Les autres entreprises sélectionnées uniquement comme fournisseurs secondaires sont la société australienne Althea et la société britannique Emmac Life Science. Cet essai extraordinaire, qui devrait débuter au début du mois de mars 2021, réunira 3 000 patients et durera deux ans.
Des médecins, des infirmières et des pharmaciens seront sélectionnés pour le projet pilote et suivront une formation spéciale pour délivrer et distribuer aux patients des prescriptions médicales de cannabis conformément à la liste des indications développée par l’ANSM.
La France, un des plus grands pays occidentaux, a la réglementation la plus stricte du monde occidental concernant l’utilisation du cannabis médical. Le pays compte actuellement 67 millions d’habitants et, selon les chiffres/estimations publiés2 environ 700 000 patients remplissent les critères et pourront à l’avenir bénéficier d’une prescription pour un traitement au cannabis médical.
À la fin du projet pilote, le gouvernement français décidera s’il autorise l’utilisation et la vente de produits médicaux à base de cannabis.
Sous réserve de cette décision, Panaxia, qui est actuellement la seule entreprise israélienne à avoir obtenu la certification UE-GMP d’une agence européenne pour la production et l’exportation de cannabis médical selon les normes européennes et internationales, soumettra une demande de commercialisation réglementaire aux autorités françaises pour la commercialisation et la distribution de ses produits.
Les premières expéditions de produits devraient être envoyées en France dans les prochaines semaines, sous réserve de la réception des permis d’importation et d’exportation requis pour l’exportation de narcotiques.
Le Dr Jörg-Thomas Dierks, PDG de Neuraxpharm, a déclaré : « Après l’annonce de notre collaboration stratégique avec Panaxia en avril 2020, nous sommes maintenant ravis d’avoir été sélectionnés conjointement pour cette étude pionnière sur l’émergence de la consommation médicale de cannabis en France. Nous sommes convaincus que la France ouvrira la voie à d’autres pays pour qu’ils adoptent l’utilisation du cannabis à des fins médicales dans les années à venir. Cette excellente opportunité souligne notre engagement à offrir de nouvelles solutions thérapeutiques à nos patients, pour répondre à leurs besoins non satisfaits et leur permettre de vivre une vie meilleure. »
Le Dr Malgorzata (Gosia) Meunier, VP Innovation de Panaxia et responsable de ce projet, a déclaré : « Ayant moi-même un lien avec la France, je suis particulièrement fier que Panaxia participe à cette expérience extraordinaire et apporte une réponse à l’immense besoin des patients en France. Au-delà de cela, il s’agit pour nous d’une réussite réglementaire étonnante et d’une autre solide confirmation qui témoigne de la qualité irréprochable et du caractère unique des produits finis fabriqués par Panaxia. »

Source Le Lezard

Partager :