Partager :
Israël et l’Egypte qui entretiennent des relations dans le secteur gazier depuis 8 ans, verront leur coopération se renforcer en partie grâce à la major pétrolière Chevron. La société a en effet mis en place une stratégie pour soutenir l’exportation de gaz d’Israël vers le territoire égyptien.
La compagnie américaine Chevron a annoncé la signature d’un contrat avec Israel Natural Gas Lines (INGL) pour la construction d’un gazoduc d’une valeur d’environ 228 millions $ pour acheminer du gaz, produit sur ses champs israéliens Leviathan et Tamar vers l’Egypte.
Cela permettra de transporter jusqu’à 7 milliards m 3 de gaz par an vers le pays du Nil.
Avec ce projet, l’Egypte qui est déjà autosuffisante en gaz pourra une fois le combustible réceptionné, le transformer en gaz naturel liquéfié (GNL) avant de le réexporter vers les marchés demandeurs.
Cette opération devrait participer à la réalisation de l’ambition du pays de devenir le plus important hub gazier de la région.
Chevron détient respectivement une participation de 39,7 % et de 32,5 % sur les gisements Leviathan et Tamar. Les premiers flux de gaz devraient y commencer entre juillet 2022 et avril 2023.
Pour rappel, les réserves de gaz prouvées en Egypte sont estimées à 77 trillions de pieds cubes, ce qui équivaut à 37,9 fois sa consommation annuelle.

Source Agence Ecofin

Partager :