Partager :
La baronne présidera la holding faîtière du groupe Edmond de Rothschild après le décès, vendredi, de l’héritier du fondateur de la banque franco-suisse à l’âge de cinquante-sept ans. Elle supervisait depuis cinq ans déjà ce poids lourd de la gestion de fortune.

La baronne Ariane de Rothschild présidera seule aux destinées de la galaxie de gestion de fortune Edmond de Rothschild. Benjamin, son époux et héritier du fondateur de la banque franco-suisse Edmond de Rothschild, branche la plus fortunée du nom, est décédé vendredi à l’âge de cinquante-sept ans, a annoncé ce samedi sa famille. Sa disparition est survenue « à la suite d’une crise cardiaque au domicile familial de Pregny (Suisse), dans l’après-midi du 15 janvier », indique-t-elle dans un communiqué.
Son épouse et mère de quatre filles supervisait au plus près depuis cinq ans déjà ce joyau de la banque privée de 173 milliards de francs suisses d’actifs sous gestion (160 milliards d’euros), et 32 implantations à travers le monde.
Une prise de commande inédite alors pour une femme au sein de la dynastie Rothschild.
En sus de la présidence de l’établissement financier, « Ariane de Rothschild sera aussi présidente du conseil d’administration de la holding faîtière du groupe bancaire (Edmond de Rothschild Holding S.A) à la suite de son époux », annonce la banque.
« La gouvernance du groupe est solide, ajoute l’établissement. Il n’y a pas d’impact sur la stratégie poursuivie par la banque ».
Source Les Echos
Partager :