Partager :

4 mois de prison ferme pour le livreur Deliveroo de Strasbourg qui avait refusé de « servir les juifs »

Le livreur Deliveroo qui avait refusé de livrer les repas de deux restaurants cacher de Strasbourg et tenu des propos antisémites la semaine dernière a été condamné jeudi 14 janvier à quatre mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Dhia Eddine D. a été jugé en comparution immédiate par le tribunal judiciaire de Strasbourg. Le livreur, un algérien de 19 ans en situation irrégulière, est en fait un sous-traitant de Deliveroo. Il était poursuivi pour discrimination et avait lancé jeudi dernier à l’un des restaurateurs: « Je ne sers pas les Juifs ».

Mais lors de l’audience, le livreur s’est défendu de tout antisémitisme. Il a affirmé avoir demandé l’origine de la cuisine parce qu’il était curieux mais qu’il avait annulé les commandes car elles n’étaient pas rentables.

Le livreur a également été condamné à verser 1 000 euros à chacun des restaurateurs pour préjudice moral et 800 euros à chacune des associations qui s’étaient portées parties civiles dont le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme (BNVCA). Dans un communiqué le BNVCA salue la décision de la justice mais attend je cite que « désormais Deliveroo soit beaucoup minutieux dans ses contrats qu’elle établit avec les sous-traitants ». Deliveroo n’avait pas de représentant jeudi lors de l’audience. L’individu devra quitter le territoire français après avoir purgé sa peine.

Christophe Dard (Radio J)

Partager :