Partager :
Comment expliquer le succès d’Israël en matière de vaccination qui lui vaut d’être montré en exemple dans le monde entier ?
Une convergence de plusieurs paramètres. Tout d’abord le gouvernement israélien a commandé plusieurs millions de vaccins assez tôt en acceptant de les payer plus que les autres pays pour s’assurer d’en avoir en grande quantité et vite.
Même avant qu’ils ne soient homologués par la FDA. Ensuite il existe un registre national de vaccination établi il y a quelques années. Tous les citoyens y figurent. Un registre qui visait à s’assurer que les enfants étaient bien vaccinés.
De plus, tous les israéliens ont accès au système de santé. Tous sont en effet affiliés à l’une des 4 caisses toutes connectées au service de santé national qui concentre les coordonnées de tous les israéliens, ainsi que les détails sur leur situation médicale.
Le tout numérisé, sous un seul système centralisé ce qui allège les procédures. Et ce qui a permis dès l’arrivée des vaccins de convoquer immédiatement par mail ou pas SMS les israéliens de plus de 60 ans ou dis à risque pour recevoir leur première dose. Et enfin, on vaccine un peu partout. Entre autres centres communautaires et commerciaux et stades. 1.500.000 israéliens déjà vaccinés. 15% de la population. Un quart du pays devrait avoir reçu une première dose d’ici fin janvier. Et si le rythme est maintenu, l’immunité collective sera atteinte fin mars.
Nathalie Sosna-Ophir
Partager :