Partager :
Ce qui a commencé comme une tentative d’échapper au confinement en Israël et de s’amuser sans danger pourrait mal finir pour de nombreux Israéliens. Des dizaines d’Israéliens qui se sont récemment rendus à Dubaï pour célébrer le Nouvel An auraient fait passer du haschich et de la marijuana dans un pays aux lois très strictes en matière de drogue, a rapporté N12.

Alors qu’Israël entrait dimanche dans son troisième confinement général, obligeant de nombreux Israéliens à retarder leurs projets de célébrations du Nouvel An , d’autres en ont profité pour se rendre à Dubaï et tuer deux oiseaux d’un coup: profiter de la nouvelle destination récemment mise à la disposition des Israéliens et célébrer le réveillon avec des soirées glamour sur les toits de la ville.

Selon N12, quelque 8000 Israéliens se sont rendus à Dubaï pour leurs célébrations du Nouvel An, mais ce qui a commencé comme une tentative d’échapper au confinement en Israël et de s’amuser innocemment peut très mal finir pour de nombreux Israéliens qui ont apparemment décidé de faire passer de la drogue dans le pays.
Les jeunes Israéliens n’étaient prétendument pas au courant des lois strictes et des sanctions très sévères auxquelles on peut faire face si on est pris avec de la drogue aux EAU.
Être arrêté par les forces de l’ordre aux EAU avec une petite quantité de drogue peut entraîner entre 20 ans de prison et une condamnation à mort.
L’un des Israéliens qui a fait passer de la drogue légère à Dubaï a déclaré à N12 qu’il ne craignait pas d’être arrêté.
« Tout ce que nous avons fait était de faire passer du haschich et de la marijuana pour célébrer Silvester (le réveillon du Nouvel An) et planer. Ce n’est pas de la cocaïne, ce sont des drogues légères. Je ne crois pas que nous aurons des ennuis. Une condamnation à mort pour quelques centaines de grammes dans nos valises? Nous ne fumons que dans notre chambre d’hôtel », dit-il.
Un autre Israélien a déclaré à N12 qu’il avait seulement réalisé qu’il pouvait passer une longue période en prison s’il était pris avec de la drogue après son atterrissage.
« Ce n’est qu’à notre arrivée que nous avons réalisé que nous prenions un risque, alors nous avons décidé de ne fumer que dans nos chambres.
Nous ne marcherons pas avec du haschich, nous ferons la fête dans notre chambre et finirons tout ce que nous avons apporté avec nous. », a-t-il déclaré, ajoutant:« Nous avons pris un risque, mais nous sommes venus ici pour célébrer, et c’est ce que nous allons faire.
Un Israélien résidant à Dubaï a déclaré que Dubaï offrait des soirées et des lieux sans fin pour célébrer le Nouvel An. « Il y a des soirées VIP insensées sur les toits des hôtels.
Et la demande des touristes israéliens est élevée. Ils veulent les fêtes les plus glamour et n’écoutent pas les directives », a-t-il déclaré à N12.
« Ils pensent qu’ils sont chez eux et peuvent faire ce qu’ils veulent », a-t-il ajouté, notant que la plupart des touristes israéliens à Dubaï « ne portent pas de masques, ne gardent pas leurs distances sociales et risquent de recevoir des amendes très élevées ».
Les autorités de Dubaï ont souligné la semaine dernière que les citoyens et les touristes qui enfreindraient les directives lors des célébrations du Nouvel An se verront imposer de lourdes amendes. Selon les restrictions, les rassemblements de plus de 30 personnes ne sont pas autorisés.
« Des centaines de policiers locaux feront des raids sur tous les lieux publics et les fêtes.
Ceux qui violent les restrictions paieront un lourd tribut », a déclaré un Israélien résidant à Dubaï en guise d’avertissement aux touristes israéliens.
« Ils ne font pas la différence entre les citoyens et les touristes. Je conseille aux Israéliens de ne rien faire de stupide.
C’est déjà assez grave que nous nous sommes fait une mauvaise réputation ces derniers temps, et nous devrions éviter d’arriver à un point où nous ne sommes pas les bienvenus dans ce magnifique pays », a-t-il ajouté.
À la mi-décembre, il a été rapporté que plus de 50000 Israéliens se sont déjà rendus aux EAU depuis le récent accord de normalisation entre Israël et les EAU, et que de plus en plus de touristes israéliens continuent d’affluer à Dubaï, malgré les alertes de sécurité et les fuites d’informations sensibles de touristes israéliens réservant des vacances dans l’État du Golfe.
Comme les prix de location à Dubaï sont relativement moins chers que Tel Aviv, de nombreux jeunes Israéliens ont même profité de l’occasion pour déménager à Dubaï et poursuivre des carrières dans les industries du tourisme et de l’alimentation.
koide9enisrael.blogspot.com

Source MoroccoMail

Partager :