Partager :
Remilk, une start-up basée en Israël produisant des produits laitiers identiques par fermentation microbienne, a annoncé l’achèvement de son cycle de financement de 11,3 millions de dollars. Avec ce nouveau capital, la société prévoit d’étendre rapidement ses capacités de production et de distribution, et de répondre à la demande mondiale, pour ses produits laitiers révolutionnaires sans animaux.
Ce processus recrée ces protéines et optimise même les fonctionnalités par rapport à leur équivalent d’origine animale.

Remilk, une start-up basée en Israël produisant des produits laitiers identiques par fermentation microbienne, a annoncé l’achèvement de son cycle de financement de 11,3 millions de dollars.
Avec ce nouveau capital, la société prévoit d’étendre rapidement ses capacités de production et de distribution, et de répondre à la demande mondiale, pour ses produits laitiers révolutionnaires sans animaux.
«Les alternatives non laitières d’aujourd’hui répondent aux préoccupations environnementales et sanitaires, mais ne parviennent pas à créer des produits laitiers authentiques, comme le fromage.
Nous comblons ce fossé en fabriquant des produits laitiers avec des protéines laitières, sans avoir besoin d’une seule vache », a déclaré Aviv Wolff, co-fondateur et PDG de Remilk.
«Notre technologie exclusive fournit le produit laitier sans animaux le plus authentique du marché aujourd’hui et est identique aux produits laitiers naturels. Grâce à nos nouveaux partenariats pour la production et la distribution, nous serons bientôt prêts à réinventer cette industrie de plusieurs milliards de dollars».
Le premier produit laitier de laboratoire de Remilk ne se distingue pas des produits laitiers naturels.
L’entreprise utilise un procédé unique et breveté pour reproduire les propriétés des protéines laitières.
Ce processus recrée ces protéines et optimise même les fonctionnalités par rapport à leur équivalent d’origine animale.
Les partenaires commerciaux de fabrication et de distribution de Remilk utilisent ses produits laitiers fonctionnels sans animaux comme matière première pour la production laitière à grande échelle.
«Compter sur les animaux pour fabriquer notre nourriture n’est plus durable. Ce modèle de production alimentaire a pratiquement atteint ses limites en termes d’échelle, de portée et d’efficacité, et les implications sont dévastatrices pour notre planète.
Remilk révolutionne la façon dont nous produisons des aliments dans le monde entier et, surtout, crée un système alimentaire durable et respectueux de l’environnement qui ne nécessite pas plus que ce que notre planète peut donner », a ajouté Wolff.
Les produits Remilk sont sans cholestérol et ne contiennent ni lactose, ni antibiotiques, ni hormones de croissance. Enfin, Remilk se veut plus durable et plus écologique que les systèmes laitiers traditionnels.

Source Agro-Media

Partager :