Partager :

Bonne santé Michel! Des milliers d’israéliens francophones suivent ses déboires de santé. Selon i24 News en 2018 : « Après 54 ans à recueillir les témoignages et confessions des monstres sacrés de la scène française, Michel Drucker monte à son tour sur les planches pour raconter les souvenirs accumulés au cours de son impressionnante carrière. C’est également l’heure pour M. Drucker de « boucler la boucle » comme il le déclare à i24NEWS, en venant jouer son one-man show pour la première fois en Israël, le 11 juin au théâtre Beit HaChayal de Tel Aviv. D’origine ashkénaze, son père Abraham Drucker vient de Roumanie et sa mère Lola Schafler d’Autriche. Les parents de Michel Drucker sont arrivés en France, où ils ont été naturalisés dans les années 30« .

C’est un Drucker à la voix fatiguée mais confiant qui a donné de ses nouvelles ce week-end. L’animateur est intervenu par téléphone dans l’émission Les Enfants de la télé, sur France 2, au cours de laquelle Laurent Ruquier et son équipe souhaitaient l’encourager après ses gros pépins de santé – triple pontage coronarien suivi d’une infection de sa cicatrice. « Les cardiologues m’ont assuré que, si je continuais à bien faire cette rééducation, je pourrais peut-être revenir sur mon canapé à la fin du mois de mars », a précisé Drucker, 78 ans, en ajoutant qu’il « ne pensait qu’à ça ».

L’inoxydable animateur doit désormais réapprendre à marcher normalement, condition première de tout retour. Lors de sa convalescence à la clinique Bizet, en novembre, il s’est ainsi astreint à monter sept étages chaque jour, tout en enchaînant les séances de vélo-santé… Il peut compter sur un moral d’acier et une volonté de fer, renforcé par la perspective d’avoir échappé au pire puisqu’il a failli perdre l’une de ses jambes, comme il l’a confirmé début décembre dans l’émission Touche pas à mon poste. « J’ai frôlé l’amputation, car la bactérie avait bouché l’artère de la jambe droite, qui commençait à se nécroser, et, à quelques jours près, on aurait sans doute amputé. »

Une rééducation qui s’étale donc au minimum sur quatre mois, de décembre à mars, avant de pouvoir retrouver ses fameux rendez-vous du dimanche avec les Français, sur son canapé rouge. En attendant, Michel Drucker s’occupe en regardant évidemment la télé, des matchs de foot jusqu’à La Grande Librairie, tombant même sur des programmes qu’il ne connaissait toujours pas. « Je parcours les chaînes et j’ai découvert des émissions que je ne regardais pas en temps normal, explique-t-il à Ruquier, parce que le matin je ne regarde pas toujours la télévision. Donc j’ai beaucoup regardé la télé et puis je vous regarde chaque dimanche avec plaisir parce que tous vos souvenirs, eh bien, je les ai partagés aussi. »

Laurent Ruquier en a profité pour lui annoncer qu’il s’engageait à fêter son retour à l’antenne en lui consacrant une émission spéciale des Enfants de la télé, en mars ou avril prochain. De son côté, Drucker compte bien revenir sur scène dans son one-man-show pour raconter en détail ses déboires de santé, avec ironie et dérision. Il n’a d’ailleurs pas manqué de roder ses premières vannes en novembre sur RTL, lors d’une intervention à l’antenne : « Quand je pense que je suis aux carottes râpées, aux endives, que je bois de l’eau, que je n’ai pas fumé, que je n’ai pas picolé… Finalement, c’est Depardieu qui a raison. Et ça tombe sur moi ! C’est très injuste quand même… »

Partager :