Partager :

Moderna prévoit d’avoir entre 100 et 125 millions de doses de son vaccin contre le Covid-19 disponibles au premier trimestre de l’année 2021, dont l’immense majorité ira aux Etats-Unis, a annoncé jeudi la société de biotechnologie américaine dans un communiqué. Israël devrait, après des négociations avec Moderna, recevoir très vite des vaccins.

Le ministère de la Santé israélien a signé ce vendredi un accord avec Moderna pour tripler la quantité de vaccins que l’entreprise fournira au pays en 2021, passant de 2 millions de vaccins à 6 millions destinés à 3 millions de citoyens.

Selon i24News : « Le Premier ministre israélien a indiqué s’être entretenu avec le patron du laboratoire Moderna, Stéphane Bancel, afin d’obtenir plus de doses de vaccin contre le nouveau coronavirus, alors que les premières doses doivent arriver début 2021. Le géant pharmaceutique américain avait affirmé la veille que son vaccin contre le Covid-19 présentait une efficacité de 94,5%.

« Nous avons signé un accord d’approvisionnement avec Moderna, et nous sommes en pourparlers avec eux afin d’obtenir des doses supplémentaires. J’espère que nous pourrons conclure rapidement ces négociations », a déclaré le chef du gouvernement. « Je peux vous dire que le CEO de Morderna est très sympathique », a-t-il souligné. »

Selon lorientlejour.com : « Entre 85 et 100 millions de ces doses seront réservées aux Etats-Unis, et entre 15 à 25 millions au reste du monde, a-t-elle précisé. Elle a par ailleurs réaffirmé que 20 millions de doses seraient disponibles pour les Etats-Unis avant la fin de l’année.

Moderna prépare depuis des mois la chaîne logistique avec le gouvernement américain pour être prête dès que l’Agence américaine des médicaments (FDA) aura autorisé le vaccin. Pour tous les pays hors Etats-Unis, la production se fera en Suisse, dans les usines du groupe Lonza.

Des responsables américains ont déclaré prévoir de distribuer 40 millions de doses en tout d’ici la fin de l’année dans le pays, en comptant également celles produites par l’alliance américano-allemande Pfizer/BioNTech. Soit 20 millions de personnes vaccinées d’ici fin 2020, puisque le vaccin est administré en deux doses.

Moderna a déposé auprès de la FDA une demande d’autorisation, et le comité consultatif de l’agence, qui étudie les données complètes de l’essai clinique, se réunira le 17 décembre, avec une autorisation normalement prévue peu après. La réunion de la FDA pour le vaccin de Pfizer/BioNtech, qui a été autorisé mercredi au Royaume-Uni, aura elle lieu le 10 décembre ».

Partager :