Partager :

De nombreuses startups de Tel-Aviv sont engagées dans une course. Elles tentent de trouver une solution miracle pour lutter contre les Fake News.

Les plates-formes peinent à enrayer les « fake news » sur le coronavirus. Les israéliens, sans grand succès pour l’instant, tentent,comme  beaucoup de pays dans le monde, d’enrayer une mauvaise épidémie de FakeNews.

Selon Les Echos : « Les plates-formes comme Google et Facebook doivent simultanément répondre aux requêtes de leurs utilisateurs sans endosser pour autant le rôle du médecin. Malgré de nouvelles mesures, infox, rumeurs et vidéos complotistes sur le virus se propagent.

« Dîtes au revoir au coronavirus avec cette soupe ». En une minute et 10 secondes, la vidéo sur YouTube explique comment cuisiner un bouillon à l’ail censé protéger contre l’épidémie.

Ailleurs sur la plate-forme de Google, une vidéo complotiste de la mouvance « survivaliste » se demande si le coronavirus n’a pas été créé de toutes pièces par la Chine pour mener… un « génocide interne ».

Partager :