Partager :

Le secrétaire-général du Parti travailliste a déclaré mardi dans une interview : « Il est possible que nous ayons commis une erreur politique en entrant dans le gouvernement sous Netanyahou ».

Après avoir juré, avant les dernières élections, qu’en aucun cas il n’entrerait dans un gouvernement Netanyahou, avec notamment sa fameuse vidéo chez le coiffeur qui lui rasait sa moustache « afin que tout le monde lise sur mes lèvres que je ne siégerai pas sous Netanyahou », Amir Peretz était finalement entré dans le gouvernement.

Il avait alors justifié cette volte-face en expliquant que sa présence et celle d’Itzik Schmuli seraient les garants contre « le capitalisme sauvage et l’extension de la souveraineté ». Aujourd’hui, il estime que ce fut une erreur…

Il n’est pas étonnant que le Parti travailliste n’atteigne pas le seuil d’éligibilité dans les sondages successifs et que Meirav Michaeli, la n°3 du parti (et dernière) ait déclaré mardi soir : « Avec l’état dans lequel est aujourd’hui le Parti travailliste je n’aurais même pas voté pour lui ! »

Source : lphinfo.com

Partager :