Partager :
Le Ministère des Affaires étrangères du Niger a réfuté les allégations selon lesquelles « le Niger serait en train de mener des pourparlers secrets pour renouer les relations diplomatiques avec Israël ».
Selon (1) : « Un communiqué publié a qualifié ces rumeurs d’assertions sans aucun fondement, et réaffirmé l’appartenance du Niger à la Oummah Islamique et en particulier à l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).
Notons qu’en janvier 2019, les mêmes allégations ont circulé sur certains médias internationaux.  « Il ne peut y avoir des relations diplomatiques avec Israël dans le contexte d’occupation de la Palestine », avait alors démenti le ministre des Affaires étrangères, Kalla Ankourao. La position du Niger sur la question du conflit israélo-palestinien est celle de la solution à deux États. Le pays en fait une condition sine qua non à la reprise de toutes relations diplomatiques avec l’État hébreu.
C’est ainsi qu’en 2017 le Niger était, avec la Mauritanie et le Mali, parmi les pays qui se sont fermement opposés à la tenue du sommet Israël-Afrique, qui était prévue du 24 au 26 octobre à Lomé. Quelques mois plus tôt au cours de la même année, le 4 juin précisément, le président Mahamadou Issoufou avait boycotté le 51e sommet des chefs d’État de la CEDEAO de Monrovia au Liberia, en raison notamment de la présence comme invité d’honneur, du premier ministre israélien ».

(1) Source Niamey et les 2 jours

Partager :