Partager :

La police israélienne a arrêté 40 médecins, internes et pharmaciens soupçonnés d’avoir obtenu leur autorisation d’exercer dans le domaine de la médecine en Israël de manière frauduleuse.

La police affirme que les suspects ont présenté au ministère de la Santé des certificats de fin d’études de médecine et de pharmacie (DIPLOMA) délivrés par des universités arméniennes, où ils ont effectivement étudié pendant une courte période sans terminer la période d’études requise.

Sur la base de cette fraude, les suspects ont reçu une licence pour exercer des professions médicales en Israël.

« L’enquête a débuté à la suite d’une demande du ministère de la Santé à la police israélienne d’enquêter sur une plainte anonyme qui leur avait été soumise », a déclaré la police.

L’unité qui a mené l’enquête a longtemps mené des interrogatoires secrets et, ce matin, les forces de police ont perquisitionné les domiciles de suspects dans tout le pays. Au cours de l’opération, 40 suspects ont été arrêtés.

Parmi les personnes arrêtées, des médecins, des internes et des pharmaciens – certains travaillant dans des hôpitaux ou d’autres institutions publiques.

Partager :