Partager :

La municipalité de Paphos, à Chypre, vient d’inaugurer l’Institut d’innovation de Paphos en présence du président Nicos Anastasiades vendredi dernier.

Le maire de Paphos, Phedonas Phedonos, a souligné que le projet, une collaboration avec l’Université Reichman (IDC Herzliya) d’Israël, voit Paphos entrer dans une nouvelle ère en investissant dans l’innovation et l’éducation qui s’y rapporte.

« L’objectif est non seulement de faire de Paphos une ville intelligente et numérique, mais aussi de créer un troisième pilier d’activité économique, à côté de ceux du tourisme et de la construction, afin que Paphos puisse attirer de jeunes scientifiques qui, aujourd’hui, après avoir terminé leurs études, ne reviennent jamais », a-t-il déclaré.

En même temps, Paphos espère devenir un aimant pour les étudiants de la région, a-t-il dit.

Paphos est peut-être une petite ville, mais elle peut fonctionner comme un centre régional, précisément en raison de sa taille, elle a de nombreux avantages, a noté le maire.

« Nous sommes un pays européen et cela garantit l’accès à des fonds substantiels que l’Europe dépense maintenant pour l’innovation et la recherche », a-t-il déclaré.

Des étudiants du monde entier auront également l’occasion de se rencontrer à l’institut pour créer ensemble, et aller vers l’avenir, a-t-il dit.

« Ce projet n’est peut-être pas le plus important réalisé ces dernières années à Paphos en termes d’investissement financier ou de dépenses, mais c’est sans aucun doute le plus stratégique », a ajouté M. Phedonas.

Les premiers cours centrés sur les thèmes de la gestion intelligente de l’eau, de l’analyse des grandes données et d’autres seront mis en place à l’Institut, a déclaré le maire.

Source : Cyprus Mail & Israël Valley

Partager :