Partager :

L’ambassade d’Israël en France a condamné en début de semaine les « actes anti Français » et les manifestants, qui ont brûlé des photos du président Emmanuel Macron samedi soir à Gaza, dans un message publié sur Twitter.

Selon i24News : « Nous condamnons sans réserve les actes anti Français et l’incendie de photos du président Emmanuel Macron par des militants palestiniens dans la bande de Gaza. Qui plus est lorsque ceci est fait avec l’encouragement tacite du Hamas », a twitté l’ambassade.

A Khan Younès, dans la bande de Gaza, une poignée de manifestants ont brûlé des photos d’Emmanuel Macron et appelé à la défense du prophète et de l’islam, selon des témoins.

« Insulter les religions et les prophètes ne relève pas de la liberté d’expression mais favorise plutôt une culture de la haine », a indiqué le Hamas dans un communiqué, disant « prévenir », sans plus de précision, des « conséquences » que pourraient avoir ces déclarations.

De son côté, le Jihad Islamique – deuxième groupe armé de Gaza, après le Hamas – a soutenu « qu’offenser » l’islam, et son prophète Mahomet, était une « ligne rouge » qui « ne pouvait être tolérée ».

Par ailleurs, les récents propos du président Emmanuel Macron sur l’islam ont suscité critiques et appels au boycott des produits français dans le monde musulman ».

Source : i24News

Partager :