Partager :
Le nombre de nouveaux porteurs se stabilise sous la barre des 2000 par jour en Israël. Le taux de contamination est passé sous la barre des 1% -0,8% précisément- l’objectif que s’était fixé le gouvernement. Levée donc de l’interdiction de s’éloigner de son domicile à plus d’un km et d’aller rendre visite à ses proches.
Réouverture des jardins d ‘enfants et maternelle. Des plages et des parcs nationaux. Des entreprises n’accueillant pas de public Pour les rassemblements, ce sera désormais 10 personnes en intérieur et 20 en extérieur. Les restaurants peuvent à nouveau fonctionner en mode à emporter. Et depuis jeudi soir dernier, après un mois de quasi-fermeture, l’aéroport Ben-Gourion a réouvert ses pistes, mais seulement pour les israéliens et les résidents, les touristes ne sont toujours pas autorisés à entrer dans le pays.
Le Mur Occidental, le Saint Sépulcre et le Mont du Temple sont à nouveau accessibles aux fidèles en nombre limité et sous forme de capsules. Le Rav Kanievski, rabbin très influent de la mouvance lituanienne, a déclaré qu’il comptait résister contre la décision de ne pas réactiver les talmud tora et les yeshivot et annoncé qu’ils rouvriraient pour les élèves jusqu’à 18 ans, et ce en dépit des interdictions.
Le Monsieur Corona du gouvernement a mis en garde contre cette décision alors que le taux de contamination dans le secteur ultra-orthodoxe est déjà bien au-delà de la moyenne nationale. D’ailleurs dans certaines villes et quartiers du secteur harédi pas de desserrage du bouclage. Outre l’ouverture des maternelles sous la pression des maires.
Quant au 1er ministre il a prévenu, bien que respectant la Torah, qu’aucune concession ne saurait être accordée et que la répression serait massive. Le 1er ministre a aussi tenu à faire passer un message hier soir en direct à la télévision : si Israël a gagné une bataille contre le virus, il n’a pas encore gagné la guerre. Il s’est enorgueilli du fait qu’Israël amorçait son déconfinement alors que d’autres pays notamment européens reconfinaient.
Oubliant au passage de rappeler que l’Etat Hébreu avait été le premier pays au monde à reboucler à cause d’un premier desserrage trop rapide et trop général…
Si ce nouveau déconfinement était un échec, les experts mettent déjà en garde contre un 3ème bouclage général en janvier ou février à la saison de la grippe qui génère chaque année un engorgement des hôpitaux.
N. Sosna Ophir (Facebook)
Partager :