Partager :

Ce matin dans notre Chronique sur le Hightech d’Israël, nous avons sélectionné deux personnalités qui ont marqué de manière indélébile la StartUp Nation. Par leurs actions ils ont aidé et formé  l’histoire moderne d’Israël.

  1. UN SCIENTIFIQUE DE TRES HAUT NIVEAU. LE PROFESSEUR MICHEL REVEL.

Michel Revel naît à Strasbourg le 20 août 1938.  Il fait de brillantes études à l’Université de Strasbourg où il obtient, dès l’âge de 25 ans, un doctorat de médecine et un doctorat en biologie. Il est l’élève et l’assistant du Professeur Mandel, qui dirige ses travaux de thèse à l’Institut de Chimie Biologique de Strasbourg. Après avoir obtenu son doctorat en 1963, il poursuit ses études à la Harvard Medical School de Boston, puis à l’Institut Weizmann. De 1966 à 1968 il est chargé de recherche au CNRS à Paris, dans le Service de Physiologie microbienne dirigé par le professeur François Gros, de l’Institut Pasteur. Parallèlement, il étudie le judaïsme à la Yeshiva de Montreux.

Dès son arrivée en Israël, il entre à l’Institut Weizmann des Sciences en 1968, et accède au titre de professeur en 1973. Il fondé le Département de Virologie, actuellement Département de Génétique Moléculaire. Ses travaux les plus remarquables ont porté sur la découverte du gène interféron béta humain en 1980 et sur l’interleukin – 6. Il a créé une industrie de génie génétique en Israël qui produit des médicaments, à base de ces substances, utilisés dans le traitement de maladies tels que la sclérose en plaque, l’herpès et certains cancers.

Dans ses attendus, la commission décernant le Prix, le désigne comme « Un Savant de renommée internationale dans le domaine de la recherche moléculaire, dont les études sur les mécanismes de défenses cellulaires contre les virus et le cancer, ainsi que la création d’une industrie de pointe de génie génétique, ont permis d’ouvrir des nouvelles voies dans le traitement médical de nombreuses maladies humaines ».

Prix Israël de Médecine 5759 (1999).

En 1999, le Prix Israël de Médecine, la plus haute récompense israélienne, est décerné au Professeur Michel Revel, pour « l’importance de sa contribution à l’avancement de la recherche en Génie Moléculaire et en Biotechnologie ».

Dans ses attendus, la commission décernant le Prix, le désigne comme « Un Savant de renommée internationale dans le domaine de la recherche moléculaire, dont les études sur les mécanismes de défenses cellulaires contre les virus et le cancer, ainsi que la création d’une industrie de pointe de génie génétique, ont permis d’ouvrir des nouvelles voies dans le traitement médical de nombreuses maladies humaines ».

La commission qui lui a attribué cette distinction souligne dans ses attendus qu’il s’agit d’ « un homme d’une très grande érudition ». C’est un spécialiste de la pensée de la Kabala, qu’il enseigne régulièrement, et d’éthique bio-médicale, au sujet de laquelle il a donné de nombreuses conférences à travers le monde. Il est le représentant d’Israël au Comité international de Bio-Ethique de l’UNESCO, le président de la Commission israélienne de Biotechnologie auprès du Ministère de la Science et a été élu fellow de l’Académie des Sciences de New-York.

Michel Revel a été le premier ressortissant du judaïsme alsacien à recevoir la plus haute récompense scientifique israélienne et cet honneur s’est répercuté sur toute la communauté.

2. UN ENTREPRENEUR HORS PAIR. CREATEUR DE PLUS D’UNE CENTAINE DE STARTUPS.

Zohar Zisapel est un entrepreneur israélien du secteur des hautes technologies de pointe israéliennes, parfois appelé “le Bill Gates d’Israël”. Il avait été invité comme keynote speaker par la CCIIF. Fondateur de la société de Cybersécurité Radware. Aujourd’hui PDG de Radvision. Il est l’un des entrepreneurs les plus connu en Israël.

Selon une étude menée par le professeur Shmuel Ellis, de la Faculté de gestion de l’Université de Tel Aviv, et le professeur Israel Drori, le Groupe RAD, fondé en 1981 par les frères Yehuda et Zohar Zisapel, a été le « terrain le plus fertile » pour créer des entrepreneurs israéliens, ayant produit 56 « entrepreneurs en série » ayant créé plus d’une société chacun.

Les « diplômés » du Groupe RAD sont responsables de la mise en place de 111 initiatives significatives de haute technologie..

HISTOIRE DU HIGHTECH EN ISRAËL. En raison de la petite taille d’Israël, la concentration d’entreprises de haute technologie dans une grande partie du pays suffit pour être reconnue comme une seule grande zone.

La plupart des activités sont situées dans les zones densément peuplées de la métropole de Tel Aviv-Jaffa, Haïfa (Matam (en)), et Jérusalem (parc scientifique de Jérusalem (en), Har Hotzvim (en) et JVP Media Quarter (en) à Talpiot), et au village incubateur de Yoqneam, bien que d’autres secondaires comprenant des activités supplémentaires se trouvent dans le corridor en direction vers Beer-Sheva, comme à Kiryat Gat, et en Galilée occidentale. Au total, il s’agit d’une superficie ne dépassant pas 6 000 kilomètres carrés, la moitié de celle de la Silicon Valley.

Uzia Galil, fondateur d’Elron, ancien président d’Elbit et lauréat du Prix d’Israël pour sa contribution exceptionnelle à la société et au pays;

Benny Landa, fondateur d’Indigo, qui a été vendue à HP;

Yehuda et Zohar Zisapel, fondateurs du groupe Rad-Bynet ;

Dov Moran, entrepreneur et inventeur du Disk-on-Key ou clé USB et fondateur de MSystems;

Gil Shwed, fondateur, président et CEO de Check Point (Check Point);

Dr. Orna Berry, ancienne scientifique en chef et actuellement vice-président de EMC monde et directrice du Centre d’excellence de la société en Israël,

le Prof. Yossi Matias vice-président de Google et directeur général du Centre de recherche et du développement de la société en Israël;

Moshe Yanai, ancien dirigeant de EMC, et l’un des fondateurs de XIV, vendue à IBM.

 

Partager :