Partager :

Le bitcoin résiste plutôt bien à la crise sanitaire. Vendredi après-midi, il s’échangeait sur les plateformes à plus de 10.500 dollars (9 000 euros), gagnant 38 % depuis le 1er janvier. En Israël « Bits of Gold », leader du secteur, confirme la grande forme du Bitcoin dans l’Etat Hébreu. Bits of Gold, avec 55 000 clients, est en Israël le leader incontesté des transactions bitcoin. La firme, basée à Tel-Aviv, est dirigé par le franco-israélien Youval Rouach. Depuis quelques jours le CEO de cette firme semble très satisfait de l’évolution du bitcoin.

Selon (1) : « Le bitcoin perçu comme un actif refuge par les jeunes ». La monnaie virtuelle a remonté la pente, culminant à 12.000 dollars en août. Par

Selon (1) : « Certes, la pionnière et la plus importante des monnaies virtuelles connaît une année mouvementée: mi-mars, au plus fort de la tempête financière, son cours a brutalement décroché passant en 24 heures de 8 000 à 4 850 dollars. Âmes sensibles s’abstenir! Mais, le bitcoin a ensuite remonté la pente, renouant avec les 10.000 dollars début mai et culminant même à 12.000 dollars en août.

Depuis la période de confinement, la demande pour la monnaie virtuelle a sensiblement augmenté. «Nous avons constaté au printemps et pendant l’été une explosion des utilisateurs de bitcoin, confirme Giulia Mazzolini, directrice pour la France de la plateforme Bitpanda. De façon générale, l’intérêt pour les cryptomonnaies a grandi.»

L’or séduit les plus âgés et le bitcoin les jeunes. Pour ces derniers, il est un peu devenu l’or de l’ère digitale en tant que réserve de valeur

Tangi Le Liboux, stratégiste chez Aurel BCG

De fait, le bitcoin compte de nombreux adeptes parmi les personnes qui considèrent les devises classiques. »

(1) lefigaro.fr/

Partager :