Partager :

Aspirées accidentellement dans le système de refroidissement d’une centrale électrique, des milliers de méduses ont failli bloquer les turbines d’une usine. C’était en Juillet 2020. Mais cette situation pourrait, selon des sources israéliennes, se reproduire.

Elles n’avaient pourtant rien demandé. Hier, jeudi, des méduses bleues nageaient tranquillement en essaim dans la Méditerranée, près de la centrale électrique d’Israel Electric Company, dans la ville côtière d’Ashkelon.

Mais c’était sans compter que cette usine utilise l’eau de mer pour refroidir son système. Et alors qu’elles s’approchaient un peu trop des tuyaux d’admission, des milliers d’entre elles ont été aspirées dans la centrale, relate World Israel News. Un incident qui risquait de couper l’alimentation.

«Il s’agit d’un réel danger qui peut interrompre les processus de production de la station», déclare la compagnie d’électricité sur Facebook. (arcinfo.ch)

Partager :