Partager :

Le maire de Tel Aviv, Ron Huldai a été légèrement blessé à la main, hier soir lors des violentes manifestations. IsraelValley souhaite un bon rétablissement au Maire. Très aimé par la population, Ron Huldai est un ancien pilote de chasse et maire de Tel Aviv depuis 1998.

Membre du Parti travailliste, Huldai est élu maire de Tel Aviv en 1998 succédant à Roni Milo. Il est réélu en octobre 2003 avec 62 % des suffrages, en novembre 2008 et de nouveau le . Ron Huldai est un amateur d’art. Il soutient de nombreux artistes comme Jonathan Kis-Lev et Danny Kerman. Il a contribué à l’extension du musée d’art de Tel Aviv dont il est membre du conseil d’administration.

Selon i24News : « Des milliers de personnes ont manifesté samedi soir dans plusieurs villes d’Israël contre le gouvernement et sa gestion de la pandémie du coronavirus.  De violents incidents ont éclaté à Tel Aviv et 38 personnes ont été arrêtées au cours de la soirée.

Des centaines d’amendes ont également été infligées aux citoyens. Selon la police, « les manifestants ne se sont pas conformés aux règles sanitaires et ont mis en danger la santé publique ».

D’après la nouvelle loi visant à limiter les manifestations pendant le confinement généralisé en vigueur, les Israéliens peuvent manifester à moins d’un kilomètre de leur domicile et en capsules de 20 personnes. Or samedi soir, des milliers de personnes ont envahi les rues de Tel Aviv, ne respectant pas toujours cette loi ni le port du masque et la distanciation sociale.

Des heurts ont éclaté place Rabin et place Habima, entre les manifestants et les forces de police au cours desquels plusieurs personnes ont été blessées, dont le maire de la ville, Ron Huldai.

« Le Premier ministre veut stopper les manifestations parce qu’il veut éviter un procès – c’est antidémocratique, » a-t-il déclaré. Le maire adjoint, Tzipi Brand, a appelé à ouvrir une commission d’enquête immédiate sur « la violence policière lors des manifestations ».

« La police a perdu son sang-froid, je l’ai vu de mes propres yeux. Je souhaite un bon rétablissement au maire et à tous ceux qui ont été blessés, » a-t-il affirmé.

À la fin des manifestations, le commandant de police la région de Yarkon, Daniel Levy, a commenté les allégations d’arrestations violentes par la police, déclarant: « Je condamne tout usage de la force contraire à la politique et à la loi, et si c’est le cas, nous nous en occuperons. De notre côté, une policière a été blessée, les manifestants ont jeté des œufs sur les forces de sécurité et leurs véhicules. »

Le ministre de l’Economie Amir Peretz a quant à lui réagi en affirmant que « des limites avaient été franchies samedi soir, « avertissant contre un « risque de guerre civile ». « 

Partager :