Partager :

Micky Haïmoivitz, Présidente de la commission parlementaire de l’Intérieur a participé samedi soir à une manifestation anti-Netanyahou. Le député Chlomo Karhi (Likoud) a appelé le Premier ministre à démettre sans délai la députée de sa présidence de la commission parlementaire de l’Intérieur : « Elle manifeste contre le gouvernement, vote contre ses décisions et utilise ses fonctions pour le combattre de l’intérieur… »

Pour sa « défense », la députée a dit être venue voir sur place après de nombreux appels de manifestants quant à des violences policières. Mais au lieu de dénoncer le refus des manifestants de se plier aux consignes, elle a accusé la police d’user de « violence injustifiée et disproportionnée ». (lphinfo.com)

LE PLUS. QUI EST MICKY HAIMOVITZ.

« Alors qu’au Likoud il y a plusieurs candidats pour chaque ministère, à Bleu-Blanc c’est presque l’inverse, et cas unique dans l’histoire politique israélienne un parti disposera de presque autant de ministre qu’il a de députés, sans parler du fait qu’aucun d’eux n’a jamais occupé de poste ministériel!

Mais ceci n’empêche apparemment pas des grincements de dents au sein du parti de Benny Gantz du fait de la probable nomination de la députée orthodoxe Omer Yankelevitch à un poste important, celui de ministre à l’Egalité sociale. Or la députée, qui est proche de Benny Gantz, était placée assez loin sur la liste Hossen LeIsraël (14e) alors que l’ancienne journaliste Micky Haïmovitz (4e), qui brigue aussi un ministère, devra peut-être se contenter d’une présidence de commission. Micky Haïmovitz, écologiste pure et dure, visait d’abord le ministère de la Protection de l’environnement, qui reste aux mains du Likoud, puis elle avait opté pour le ministère de l’Agriculture, qui a été finalement proposé à Alon Schuster, et enfin, le ministère de la Culture et des Sports qui ira probablement à Hili Tropper ».

Partager :