Partager :

Une évidence. Les israéliens vont être très attentifs aux déclarations, ce vendredi, d’Emmanuel Macron, car l’islamisme radical est devenu un problème réel. A Jérusalem personne n’a oublié les assassinats de juifs de France, souvent enterrés à Jérusalem. Selon La Croix : « Le chef de l’État doit présenter, ce 2 octobre, son plan d’action contre les « séparatismes ». En quête d’un bilan régalien, Emmanuel Macron veut marquer de son empreinte la lutte contre l’islamisme ». (DR)

Selon Les Echos : « Des mois de préparation et d’hésitations, des semaines de retard dans la présentation et un président enfin prêt à sortir du bois. Depuis Les Mureaux, dans les Yvelines, Emmanuel Macron dévoilera ce vendredi les contours de son projet de loi contre les séparatismes, principalement l’islamisme radical. Le texte sera en fin d’année sur la table du Conseil des ministres et début 2021 au Parlement.

« Un des objectifs de ce texte est de lutter contre ceux qui dévoient la religion pour remettre en cause les valeurs de la République », explique l’Elysée. Le projet de loi s’articulera autour de quatre grands axes : le rappel des grands principes de la laïcité, la dignité humaine (égalité entre les hommes et les femmes…), la question scolaire et la lutte contre les écoles clandestines et une incitation pour que le culte musulman rejoigne la loi de 1905″. (1) Les Echos)

Partager :