Partager :

D’après le classement établi par la société de capital SparkLabs Global Venture, Tel Aviv se place à la troisième position mondiale des incubateurs de startups les plus performants, juste derrière la Silicon Valley et la ville de Stockholm.

Ce classement a été établi après l’étude de huit critères s’articulant autour des systèmes de financement des incubateurs, des technologies d’ingénierie innovantes, du mécénat, des infrastructures proposées, de la culture des startups, des infrastructures juridiques et politiques, des fondements économiques, de la politique et des programmes gouvernementaux.

Israël est un petit pays en termes de démographie et de surface. Néanmoins, il se démarque par le plus grand nombre de startups par habitant : d’après les autorités locales, presque 1 000 startups se situeraient à Tel Aviv, soit 19 startups par kilomètres carrés, ainsi que 50 centres de recherche et développement. La ville héberge également plus de 50 accélérateurs et incubateurs, chiffre qui a doublé en 4 ans. Ces structures présentent l’avantage d’offrir aux startups des bureaux et des infrastructures partagés comme des salles de travail, des salles d’impression, etc. De plus, il existe à Tel Aviv de nombreuses sociétés d’investissement de toutes sortes et de différentes nationalités (sociétés de capital / risque, sociétés d’investissement de fonds propres, investisseurs institutionnels et mécènes, etc.).

Toutes ces spécificités font de Tel Aviv une ville où la recherche et l’entreprenariat sont étroitement liés ce qui permet le développement de nombreuses technologies dans les domaines de l’informatique, de la médecine ou de l’agriculture par exemple.

Sources :

Rédacteur : Angèle Cortial, Post-doctorante, Université hébraïque de Jérusalem

 

Partager :