Partager :

Un nouveau test par gargarisme fabriqué en Israël pour détecter les coronavirus est en cours de déploiement dans les aéroports européens, après qu’une grande société de sécurité aérienne a fait le nécessaire pour le mettre en œuvre.

Un accord fraîchement entériné permettra de tester les gargarismes dans deux aéroports européens d’ici quelques jours ou semaines, alors que des programmes pilotes sont déjà en cours dans 12 hôpitaux internationaux, a indiqué au Times of Israel Eli Assoolin, qui a dirigé l’équipe de développement.

Le dispositif SpectraLIT, qui élimine le besoin de prélèvements et de traitement en laboratoire, fonctionne en libre-service, les passagers étant simplement invités à se gargariser avec 10 millilitres d’un bain de bouche spécial, puis à cracher dans un tube. « Cela ne s’avérera pas plus gênant que les vérifications d’empreintes digitales », assure M. Assoolin.

Source : timesofisrael.com

 

Partager :