Partager :

Les israéliens sont depuis longtemps actifs dans un secteur à très fort potentiel : les petits robots livreurs. Selon (1) : « Pour répondre à la demande croissante de livraison, Alibaba se tourne vers la robotique. L’entreprise chinoise a dévoilé un petit robot de livraison autonome dont le but, à terme, est de faire baisser les coûts de la livraison du dernier kilomètre.

Alibaba a dévoilé un petit robot de livraison autonome jeudi 17 septembre 2020 à l’occasion de sa conférence annuelle Apsara Conference. Ce petit robot a été développé en interne par l’Alibaba Damo Academy, un laboratoire de recherche du groupe e-commerce. Mais le groupe ne précise pas où ce robot réalisera ses premières livraison ni quand il prendra du service.

Se repère sans signal GPS
Le robot s’appelle Xiaomanlv, ce qui peut être traduit par « petit âne compétent« , selon le South China Morning Post. Alibaba estime que le robot peut livrer jusqu’à 500 colis par jour dans un quartier ou un campus.  Xiaomanlv peut transporter une cinquantaine de colis à la fois et réaliser une centaine de kilomètres en une seule charge.

Le robot embarque une technologie de positionnement haute définition lui permettant d’avancer même lorsque le signal GPS est faible ou inexistant, et de se repérer même dans un endroit où de nombreuses personnes sont présentes, selon la société fondée par Jack Ma. Il peut identifier les obstacles et anticiper les mouvements des autres usagers de la route et véhicules.

Lorsque les usagers passent une commande sur Cainiao ou Taobao, ils peuvent sélectionner le moment de la journée où ils préfèrent se faire livrer. Lorsque le robot est arrivé à destination, ils sont informés et peuvent récupérer le colis en tapant un code reçu au préalable ».

(1) usine-digitale.fr)

Partager :