Partager :
Des dizaines de personnes qui cherchaient à passer des vacances à Eilat ont découvert que la personne auprès de laquelle ils avaient réservé leur avait volé des milliers de shekels. L’escroc louait via Facebook des villas qui n’étaient pas les siennes et après avoir reçu l’acompte, il ne repondait plus au téléphone.

«L’endroit ressemblait à un paradis avec une piscine et un jacuzzi», a déclaré un couple qui a versé un acompte de 2 500 NIS.
Un habitant du Néguev âgé de 44 ans a trouvé un moyen de tirer parti de la forte demande d’Eilat ces derniers temps.
Il a ouvert des comptes Facebook fictifs, copié des photos de villas de la ville à partir d’autres sites qui ne sont pas les siens et il proposait ensuite aux gens de les louer à des prix attractifs à partir de 2000 shekels pour le week-end !
Son téléphone ne cessait de sonner. Des dizaines de personnes l’ont appelé et ont demandé à réserver une villa familiale.
L’escroc demandait à ses requérants une avance de 1600 shekels comme acompte, afin qu’il réserve la villa pour eux à la date demandée.
« Nous avons vu des photos des villas incroyables sur Facebook qu’il a posté. Il nous a offert 800 NIS par nuit en milieu de semaine à la villa. Un prix très intéressant.
Nous l’avons appelé et il nous a demandé de transférer un acompte de 1600 NIS sur son compte bancaire », a déclaré Yael, qui a réservé une villa. « Il nous a envoyé un message de confirmation sur WhatsApp et cela semblait parfaitement bien. Jusqu’à un beau jour ou il a disparu.
Il a raccroché son téléphone et n’a pas pu être joint. Après avoir vérifié, nous avons vu qu’il copiait les photos de la villa des complexes d’Eilat et nous avons réalisé qu’il nous avait arnaqué. »
Un certain nombre d’autres personnes qui ont également été escroquées ont raconté la même chose.
Un couple de Tel-Aviv qui voulait fêter un anniversaire dans une ambiance romantique lui a demandé de leur envoyer des photos de la villa. « Nous l’avons soupçonné. Nous ne voulions pas transférer de l’argent, alors il nous a envoyé des photos de la villa sur WhatsApp.
Cela ressemblait à un paradis avec un jacuzzi et une piscine. Nous l’avons cru et lui avons donné une avance de 2500 NIS. Il a donné l’adresse de la villa et ensuite quand nous avons voulu vérifier ce qui se passait, son téléphone avait été coupé.
Il nous est apparu clairement que la villa qu’il avait ‘louée’ appartenait à une entreprise spécialisée dans les vacances à Eilat et disposait d’une base de données de villas, il leur a volé des photos et nous les a envoyées depuis son Internet ».
Des dizaines de plaintes ont été déposées auprès de l’Unité des fraudes de la police du district sud contre l’homme, pour escroquerie et fraude.
L’homme a été interrogé et, à la fin de son interrogatoire, a été libéré sous caution. Le dossier d’enquête a été récemment transféré au bureau du procureur du district sud.
Le bureau du procureur a déposé un acte d’accusation grave contre lui devant le tribunal de première instance de Beer Sheva pour fraude avec circonstances aggravantes. Son procès s’ouvrira bientôt.

https://koide9enisrael.blogspot.com

Source Koide9enisrael

Partager :