Partager :

L’Etat hébreu et l’Italie ont lancé dans la nuit de mercredi à jeudi leur nano-satellite Dido III à bord de la fusée Vega, depuis la base de Kourou en Guyane, ont rapporté les médias israéliens.

Ce lancement est le fruit d’une collaboration entre l’Agence spatiale israélienne, rattachée au ministère de la Science, de la Technologie et de l’Espace, et la société pharmaceutique Space Pharma.

« Ce satellite miniature mènera des expériences conduites généralement en laboratoire, mais depuis l’espace et dans des conditions de microgravité », a expliqué Avi Blasberger, directeur de l’Agence spatiale, ajoutant qu' »il fonctionnera de manière autonome ».

« De telles expériences sont généralement effectuées par des astronautes, d’où l’importance de ce lancement », a-t-il précisé.

Le nano-satellite Dido III devrait émettre ses premiers signaux à partir de 11h00 du matin, heure israélienne, et devra réaliser quelques expériences dans le domaine de la biologie, de la chimie et de la médecine.

La fusée Vega transportait également à son bord une cinquantaine d’autres nano-satellites, appartenant à 21 clients, issus de 13 pays différents.

Les applications des nano et micro-satellites vont de l’observation de la Terre, à la communication, en passant par le développement technologique ou encore la recherche scientifique.

Source : i24news.tv

Partager :