Partager :

Un drone a largué jeudi plusieurs sachets contenant en apparence du cannabis sur une place de Tel Aviv, après la promesse faite sur les réseaux sociaux par des militants pro-légalisation de distribuer de l’herbe gratuite par les airs.

La police, qui soupçonne les sachets largués sur la place Yitzhak Rabin de contenir une « drogue dangereuse », a déclaré avoir arrêté deux hommes qui pilotaient l’appareil à distance.

Le groupe pro-légalisation israélien Green Drone avait promis une distribution gratuite de marijuana depuis les airs sur les réseaux sociaux. « Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Non, c’est le Green Drone qui vous envoie gratuitement du cannabis depuis le ciel », pouvait-on lire sur leur site Internet.

Le quotidien israélien Maariv a publié sur son site des photos du drone larguant des sachets et de passants en prenant quelques-uns avant l’arrivée de la police.

L’usage médical du cannabis en Israël est autorisé et l’usage récréatif, bien qu’illégal, est largement dépénalisé.

En mai, le gouvernement a donné son accord pour l’exportation de cannabis à usage médical qui devrait lui permettre de générer des revenus importants.

TEL AVIV (Reuters) – (Jeffrey Heller, Version française Laura Marchioro)

Partager :