Partager :

LE JOURNAL DU COVID-19 EN ISRAËL. Le cabinet ministériel israélien consacré à la lutte contre le coronavirus a approuvé dimanche soir, à l’unanimité, le plan « Ramzor » (feux de signalisation) élaboré par le coordinateur de la lutte contre la pandémie, le professeur Ronni Gamzu, pour freiner la propagation du virus.

Le plan prévoit notamment la division du pays en quatre degrés d’alerte : rouge, orange, jaune, vert. Les zones « rouges » où le taux d’infection est important, seront soumises à des restrictions drastiques, tandis que les zones « vertes » où les contaminations sont peu significatives, verront l’imposition de restrictions plus allégées. La classification des zones s’effectuera en fonction des données du ministère de la Santé, et se basera notamment sur le taux de propagation du virus ou encore le nombre de tests effectués. Le plan de Ronni Gamzu a été adopté après que le vote a été reporté à plusieurs reprises.

Lors de la réunion, les ministres ont également évoqué la possibilité de confiner le pays et d’imposer des mesures plus strictes pendant les fêtes qui marquent le début du Nouvel an juif, et qui commenceront vendredi 18 septembre au soir. Le cabinet Corona a également approuvé les grandes lignes du ministère de la Culture et des Sports pour l’ouverture des salles de spectacle dans les villes « vertes » avec une jauge limitée à mille personnes. A contrario, les rassemblements de plus de dix personnes seront interdits dans les localités « rouges ».

LE PLUS.

Israël s’approche du seuil d’immunité collective et les cas de coronavirus vont bientôt culminer puis commencer à baisser, tandis que le nombre de décès devrait augmenter de 150% avant la fin de l’année, selon une nouvelle étude.

Le professeur Mark Last, a déclaré que « le nombre de cas devrait culminer dans les deux ou trois prochaines semaines, puis le nombre de nouvelles contaminations devrait entamer une lente baisse, en supposant qu’il n’y aura pas de modification des restrictions actuelles », selon le Times of Israel.

Dans le même temps, il a averti que « jusqu’à ce qu’Israël atteigne ce point », le nombre d’infections et de décès continueront d’augmenter. Le nombre de décès dus aux coronavirus en Israël s’élève actuellement à 919 et augmente d’environ 14 décès supplémentaires par jour en moyenne.

« Je m’attends à environ 1.300 nouveaux décès d’ici la fin de l’année », a affirmé le professeur Mark Last au Times of Israel.

Il a ajouté que malgré le nombre important de décès – à peu près similaire au nombre prédit par le professeur Ronni Gamzu – ses recherches donnent lieu à un « optimisme », car elles suggèrent que les hôpitaux ne dépasseront jamais leur capacité et que les taux d’infection devraient bientôt chuter.

En outre, selon lui, Israël n’est qu’à quelques semaines de l’immunité collective.

https://www.i24news.tv

Partager :