Partager :

Qatar Airways a versé plus d’un milliard d’euros de remboursements auprès de 600 000 passagers depuis mars dernier, soit déjà 96 % des clients qui en avaient fait la demande à la suite de l’annulation de leurs vols dus à la crise du Covid-19. Pour sa part El Al a mis en place un formulaire de demande de remboursement sur son site pour les vols annulés.

Dans un post Facebook, la compagnie indique avoir annulé tous ses vols réguliers. Elle ajoute que « si votre vol a été annulé, le billet peut être utilisé comme avoir futur qui pourra être appliqué à un billet vers toute destination. Les demandes de remboursements seront traitées une fois que la compagnie aérienne reprendra ses activités régulières ». Plusieurs internautes se sont plaints d’un non-remboursement et d’une impossibilité à contacter la société, qui a fermé son centre d’appels en raison de la pandémie.

LE QUATAR. LE PLUS. Selon www.air-journal.fr

« Dans son communiqué, la compagnie qatarie rappelle avoir traité presque ces remboursements dans un contexte inédit : « un nombre sans précédent de demandes et des évolutions continues des restrictions d’entrée imposées par des pays du monde entier pour limiter la propagation du Covid-19 ». Aujourd’hui, elle traite les nouvelles demandes de remboursement vers le mode de paiement d’origine « en moins de 30 jours », assure-t-elle.

La compagnie qatarie a pris un certain nombre de mesures importantes pour s’assurer qu’elle pourrait gérer le nombre sans précédent de demandes de remboursement -plus de 10.000 par jour au plus fort de la crise- de la part de passagers qui devaient modifier leur voyage. Premièrement, elle a augmenté ses capacités d’automatisation permettant aux clients de demander leur remboursement en ligne, qui peut dès lors être traité en grande partie automatiquement. Elle a également automatisé les demandes d’avoir pour un futur voyage, afin que les passagers puissent recevoir un bon à valoir sur un vol ultérieur dans les 72 heures suivant la demande en ligne.

Elle a également facilité le processus de remboursement et de changement de réservation aussi simple que possible pour les agences de voyage et autres partenaires commerciaux en continuant à utiliser le système de distribution mondial (GDS) standard de l’industrie – un processus largement automatisé et simple à utiliser pour les voyagistes ».

Partager :